Bénin/Politique : Marche de l’opposition: La mayonnaise n’a pas pris, très faible mobilisation des femmes

Au Bénin, l’opposition peine à s’accorder sur une stratégie commune pour sonner la mobilisation. En témoigne les manifestations de ce samedi 31 octobre 2020 organisées par le Mouvement des Femmes béninoises pour la paix.

Autorisée par les autorités béninoises malgré l’interdiction provisoire de tout rassemblement et de toutes manifestations publiques partout au Bénin en raison du coronavirus, la marche n’a pas pu mobiliser grand monde. Un tour sur les lieux de rassemblement et le constat est clair et sans ambages. L’ambiance dans les marchés est celle des autres jours. Toutefois, on peut apercevoir un groupuscule de femmes, environ 150 qui attendent les ordres des organisateurs qui espèrent naïvement que les badauds viennent grossir les rangs. Fort heureusement, la Police républicaine est sur les lieux pour encadrer rigoureusement la marche. D’aucuns estiment que les instigateurs n’ont pas bien recruté. Visiblement la mayonnaise n’a pas pris comme l’ont souhaité les organisateurs. Les femmes des marchés à Cotonou ont fait le choix de ne prendre part à cette comédie funeste. Une grande désillusion pour Boni Yayi, Éric Houndété et cie.

Il ne pouvait en être autrement quand on sait que ces femmes annoncées pour manifester sont celles qui bénéficient le plus des projets contenus dans le Programme d’actions du gouvernement. Il s’agit entre autres de la relance des microcrédits aux femmes, du Projet Arch (Assurance pour le Renforcement du Capital Humain), la modernisation des marchés et la construction des infrastructures routières. Reconnaissantes et heureuses des réalisations issues de ces grands projets de modernisation des marchés qui impacteront positivement leurs activités génératrices de revenus, elles sont convaincues cette fois-ci, que le Bénin deviendra un pôle d’attraction économique de la sous-région. Pour cela, elles s’estiment que leurs places ne sont pas dans les rues mais plutôt dans les marchés devant leurs étalages.


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *