Bénin/Présidentielle 2021 Des membres du Bureau Politique des FCBE rejettent le duo Djemba-Hounkpè

Bénin/Présidentielle 2021

Des membres du Bureau Politique des FCBE rejettent le duo Djemba-Hounkpè

À peine le duo présidentiel du plus grand parti de l’opposition au Bénin dévoilé qu’il fait déjà l’objet de contestation. C’est du moins le constat qui se dégage d’un document élaboré par une partie des membres du bureau politique et dont nous avons reçu copie. Dans ledit document, Théophile Yarou, Laurent de Laure FATON, Clément Koutchadé, Prosper Adoukonou, Christine Gbedji et cie dénoncent la procédure de désignation du duo présidentiel qui selon eux, aurait été fait en totale violation et au mépris des dispositions réglementaires du parti. Ils dénoncent notamment une confiscation de la procédure de désignation du duo présidentiel par le secrétaire exécutif national Paul Hounkpè.

Pour eux, il ne revient pas à ce dernier de procéder à cette désignation. Ce faisant, le Sen a agi au mépris des dispositions de l’article 57 des statuts du parti qui prescrit la mise en place d’un comité ad’hoc qui soumet à l’appréciation du Bureau Exécutif National, son appréciation sur les critères de sélection des candidats du parti, six mois avant l’ouverture de la campagne électorale.

En procédant unilatéralement à la sélection du ticket présidentiel, le secrétaire exécutif national des Fcbe s’est maladroitement substitué à cette instance, ce qui constitue une violation flagrante des textes du parti parce que n’ayant reçu aucun mandat de la plus haute instance du parti. Dès lors, les contestataires dénoncent un hold-up et un vice de procédure savamment orchestré par le Sen et certains membres du bureau éxecutif national pour imposer au bureau politique, par des manières dolosives, un schéma préétabli.

Pire, la Machination visant à faire entériner ce choix par le bureau politique est une pure tricherie qui est totalement contraire aux dispositions de l’article 27 alinéa 4 des textes du parti.

En outre, les contestataires fustigent la suspension de trois membres parti récemment prononcée par le Bureau Exécutif National. La gestion hasardeuse du Secrétaire exécutif national Paul Hounkpè est également mise en index dans cette décision de laquelle Théophile Yarou, Laurent de Laure FATON et cie se désolidarisent. Tout ceci révèle que le mauvais sort est loin d’avoir été conjuré au sein des Fcbe. Ce qui risque de fragiliser fortement le rouleau compresseur du parti dans la perspective des joutes électorales à venir.

Gabin GOUBIYI


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *