Buhari Veut Une Coopération Sous-Régionale Pour Mettre Fin À L’insécurité

Buhari Veut Une Coopération Sous-Régionale Pour Mettre Fin À L’insécurité

 

 

 

 

Muhammadu Buhari a annoncé samedi à Abuja la 55ème session ordinaire de l’autorité des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, appelant les pays de la sous-région à œuvrer de concert pour mettre fin au terrorisme, aux affrontements entre bergers et paysans et au banditisme.

 

En tant que président de l’Autorité, il a salué les efforts individuels et collectifs qu’ils déploient pour promouvoir la bonne gouvernance, la paix, la stabilité et le développement socio-économique de la sous-région, soulignant qu’ils doivent rester concentrés sur leurs efforts collectifs visant à faire de la sous-région -la région une zone de paix et de sécurité.

 

Buhari a déclaré qu’il s’agissait d’un préalable indispensable pour que la communauté atteigne son objectif premier.

 

A LIRE AUSSI

Buhari assure le soutien continu de la CPI au Nigéria

 

Buhari reçoit un rapport recommandant au Nigeria de rejoindre l’AfCFTA

 

Secondus allègue que Buhari persécute le pouvoir judiciaire

 

 

 

Il a observé que, malgré les progrès globalement appréciables réalisés par la CEDEAO, en particulier dans le domaine de la gouvernance politique, la sous-région continuait de faire face à des problèmes de sécurité considérables.

 

Il a ajouté: «Nous sommes tous témoins des incidents récurrents d’affrontements intercommunautaires, de conflits entre éleveurs et agriculteurs, de banditisme et d’attaques terroristes dans tous nos pays.

 

«Vous conviendrez avec moi que ces menaces ont des conséquences sur la coexistence pacifique entre nos communautés et nos peuples, ainsi que sur leurs moyens de subsistance.

 

«Ces troubles sapent également tous nos efforts pour parvenir à une intégration régionale complète. Il est donc nécessaire que nous agissions collectivement pour mettre fin à cette menace dans l’intérêt de la stabilité régionale et du bien-être de notre peuple.

 

 

 

A LIRE AUSSI:  Nomination ministérielle: Tension des poignées APC

 

«Permettez-moi de vous offrir, au nom de chacun de nous, nos sincères condoléances et nos sincères condoléances aux familles des victimes d’attaques terroristes, de banditisme et d’affrontements intercommunautaires perpétrés par certains éléments erronés de nos sociétés.

 

«Nous ne devons pas relâcher nos efforts pour protéger notre peuple épris de paix et ses biens, tout en maintenant avec vigueur la guerre contre le terrorisme et la criminalité.»

 

Le Président Buhari a en outre déclaré: «Compte tenu de la nature transnationale des menaces auxquelles nous sommes confrontés, il est devenu impératif d’adopter une stratégie commune aux niveaux national et régional pour les combattre. Ce faisant, nous renforcerons nos actions et nos ressources pour apporter une réponse plus efficace à la protection de nos citoyens et à la sécurité de notre espace commun.

 

«Je reconnais que plusieurs initiatives et mesures ont été prises dans nos pays respectifs. Les développements récents ont montré que nous devions coopérer plus efficacement pour atteindre nos objectifs.

 

 

 

«Nous devrions envoyer un message fort et unifié aux auteurs de violences: nous sommes résolus dans notre détermination collective à les affronter et à les vaincre.»

 

Le Président, qui a chaleureusement accueilli les dirigeants à Abuja, a réitéré sa profonde gratitude pour la confiance qu’il avait placée pour diriger l’organisation sous-régionale,

 

Il s’est dit ravi de la plate-forme fournie par l’organisation pour organiser des consultations régulières, notant avec satisfaction le fonctionnement efficace des institutions de la communauté, qu’il a observées, les liant davantage en tant qu’États membres.

 

«Le fait que nous soyons réunis ici aujourd’hui pour débattre de l’évolution de notre sous-région témoigne de notre engagement soutenu en faveur de la consolidation de notre intégration en tant que communauté. Je reconnais et salue les pas de géant accomplis par la CEDEAO à cet égard », a-t-il déclaré.

 

Tout en exprimant sa gratitude à tous les dirigeants qui, at-il dit, ont habilement mené à bien les missions de médiation politique que leur a confiées la communauté, M. Buhari a déclaré: «Alors que nous nous efforçons de créer un environnement sûr, stable et prospère en Afrique de l’Ouest, nous devons également intensifier nos efforts. assurer un développement économique et social durable dans notre sous-région. Ce faisant, nous pourrons lutter contre la pauvreté et le chômage des jeunes et contribuer à notre stabilité durable.

 

«Plusieurs questions relatives à différentes politiques, programmes et projets sont détaillées pour être discutées lors de la réunion d’aujourd’hui.

 

 

 

«Comme à notre habitude, la 55ème session ordinaire examinera également ces questions à partir des rapports à l’ordre du jour.

 

«Compte tenu du vif intérêt que vous portez tous à la coopération et à l’intégration régionales, je suis convaincu que notre Sommet sera le théâtre de discussions constructives et produira des décisions judicieuses.

 

«Permettez-moi, à ce stade, de saisir cette occasion pour renouveler, une fois encore, notre sincère gratitude à l’Union africaine, à l’ONU et à tous nos partenaires bilatéraux et multilatéraux pour leur coopération et leur assistance soutenues. Nous apprécions leur partenariat. « 


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *