Burundi : La demande d’adhésion à la SADC rejetée !

 

 

Burundi : La demande d’adhésion à la SADC rejetée !

 

 

La Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), a refusé la demande d’intégration de la Burundi au sein de l’organisation sous régionale.

 

Sélectionné pour vous :Burundi : Saisie des biens d’opposants exilés ou emprisonnés

 

L’annonce a été faite ce lundi par Hage Geingob, chef de l‘État namibien et par ailleurs Président en exercice de l’organisation. A l’en croire, « cela est dû au mauvais fonctionnement du processus démocratique dans ce pays », explique-t-il.

 

Ce rejet ne surprend guère les Etats membres de la SADC, qui considèrent peu convaincant le dossier burundais. Car, nul n’entre à la SADC s’il n’est démocrate, rapporte africanews.

 

 

 

Burundi : La demande d’adhésion à la SADC rejetée !

 

 

La Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), a refusé la demande d’intégration de la Burundi au sein de l’organisation sous régionale.

 

Sélectionné pour vous :Burundi : Saisie des biens d’opposants exilés ou emprisonnés

 

L’annonce a été faite ce lundi par Hage Geingob, chef de l‘État namibien et par ailleurs Président en exercice de l’organisation. A l’en croire, « cela est dû au mauvais fonctionnement du processus démocratique dans ce pays », explique-t-il.

 

Ce rejet ne surprend guère les Etats membres de la SADC, qui considèrent peu convaincant le dossier burundais. Car, nul n’entre à la SADC s’il n’est démocrate, rapporte africanews.

 

Burundi : La demande d’adhésion à la SADC rejetée !

 

 

La Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), a refusé la demande d’intégration de la Burundi au sein de l’organisation sous régionale.

 

Sélectionné pour vous :Burundi : Saisie des biens d’opposants exilés ou emprisonnés

 

L’annonce a été faite ce lundi par Hage Geingob, chef de l‘État namibien et par ailleurs Président en exercice de l’organisation. A l’en croire, « cela est dû au mauvais fonctionnement du processus démocratique dans ce pays », explique-t-il.

 

Ce rejet ne surprend guère les Etats membres de la SADC, qui considèrent peu convaincant le dossier burundais. Car, nul n’entre à la SADC s’il n’est démocrate, rapporte africanews.


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *