Kongo central: levée de boucliers contre le projet pont route-rail Brazzaville-Kinshasa

 Kongo central: levée de boucliers contre le projet pont route-rail Brazzaville-Kinshasa

 

L’annonce pour août 2020 du début des travaux du pont route-rail entre les deux capitales par le président de la Banque africaine de développement (BAD), a provoqué un tôlé général et des grincements de dents auprès des habitants du Kongo Central. Des marches s’organisent,la toile s’enflame et les députés provinciaux prennent a mesure du problème.

 

 

À Boma, une marche de protestation a été organisé ce mardi contre ce projet. Elle est partie du rond point Boma 2 à la mairie et a réuni aussi bien les militants des différents partis politiques que les organisations de la société civile. Ils ont remis un mémorandum à madame le maire Marie José Niongo Nsuami. Quelques jours plus tôt, c’est à Moanda à la côte de la province qu’une marche pacifique a été organisée contre le pont route-rail et pour soutenir le projet de port en eau profonde de Banana.

Au cours de la plenière de ce mardi à l’Assemblée provinciale du Kongo central,le projet du pont route-rail a fait l’objet d’une motion d’information. Pour le député Luzololo Lwa Nganga,élu de Moanda, »la construction de ce pont va nuire aux intérêts du Kongo Central en particuluer et de la RDC en général ». Les élus du peuple projettent faire une déclaration politique avant de constituer une commission qui va placher sur ce problème.

Dans les réseaux sociaux la position des députés est soutenue par plusieurs internautes visiblement du Kongo Central.

 


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *