LES BONNES RELATIONS ALGÉRO-CHINOISES MISES EN EXERGUE

LES BONNES RELATIONS ALGÉRO-CHINOISES MISES EN EXERGUE

 

Les relations algéro-chinoises couvrant plusieurs domaines ont été mises en exergue par l’ambassadeur de la République populaire de Chine en Algérie, Li Lianhe, jeudi soir lors d’un iftar organisé en l’honneur des représentants de la presse nationale au siège de l’ambassade.

 

Réaffirmant la densité et la diversité des relations bilatérales qui lient les deux pays frères, l’ambassadeur a indiqué que « nos relations sont bâties sur l’amitié et l’honnêteté ». Des relations historiques, rappelons-le, d’autant que la Chine était le premier pays à avoir reconnu le Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), et ce au lendemain de sa proclamation en 1958 au Caire. L’ambassadeur a rappelé dans cette optique le soutien indéfectible de son pays à la cause algérienne durant les années de colonisation. Il n’a pas omis de souligner le rôle primordial qu’avait joué l’Algérie dans l’entrée de la Chine au Conseil de sécurité des Nations Unies, cela en présentant la résolution qui lui a permis d’effectuer son retour à l’Assemblée des Nations unies. Soulignant le rôle pivot de la presse dans la promotion et le renforcement des relations entre les deux nations, Li Lianhe est revenu sur l’importance et le rôle que devrait jouer le projet de la route-ceinture initié par son pays, qui est notons-le la renaissance de la route de la soie, un ancien réseau de routes commerciales entre l’Asie et l’Europe.

 

Il a indiqué dans ce sens le volume très important des échanges commerciaux entre la Chine et les pays qui donnent sur la route-ceinture. Un projet auquel l’Algérie a adhéré en 2018, suite à la signature à Pékin par les deux pays d’un mémorandum d’entente pour l’adhésion de l’Algérie à cette initiative. Une démarche qui contribue au renforcement de la coopération algéro-chinoise, qui est déjà très intense. L’ambassadeur a enfin réaffirmé la détermination de son pays à multiplier davantage ses relations avec l’Algérie.


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *