Présidentielle 2021/Théophile Yarou, un choix qui s’impose aux Fcbe

Présidentielle 2021

Théophile Yarou, un choix qui s’impose aux Fcbe

La présidentielle de 2021 s’annonce avec son flot d’incertitudes relativement à l’identité des potentiels challengers. Si jusque-là, l’opinion publique n’a eu droit qu’à des noms de prétendants dont les chances d’aboutissement des ambitions présidentielles sont très minces, tout le monde reste suspendu à la décision des grosses cylindrées, autrement dit des partis politiques susceptibles de bousculer des certitudes déjà établies pour cette échéance cruciale.

Dans ce lot, figure inéluctablement le parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) qui, en dépit des nombreuses crises qu’il a traversées, continue de donner de l’insomnie à ses adversaires. Le peuple attend impatiemment l’annonce de la fumée blanche au sein du parti pour ce qui est de son porte-flambeau lors de la prochaine élection présidentielle. Sur le sujet, les projecteurs restent figés sur deux leaders du parti notamment l’actuel Secrétaire exécutif national Paul Hounkpè et l’ancien ministre Théophile Yarou.

Parmi ces deux candidats à l’investiture, Théophile Yarou paraît le choix le plus indiqué pour plusieurs raisons. L’homme bénéficie d’un capital d’expériences indéniable et d’une popularité qui font de lui le candidat idéal des Fcbe. Lors des dernières élections législatives, Théophile Yarou a confirmé son ancrage dans certains fiefs traditionnels des Cauris dont Parakou où le parti est sorti majoritaire. Il demeure le maître incontestable des lieux dans la commune de Bembèrèkè même si pour des raisons stratégiques, il a concédé la mairie de la localité à son compatriote Garba Yaya. Aussi, l’homme jouit-il d’un charisme naturel qui le rend apte à la fonction. Il est également l’un des artisans de la survie du parti.

Toutes ces raisons font dire aux observateurs avertis de l’actualité politique que Yarou reste le choix idéal au sein des Fcbe. À moins d’envisager une débâcle du parti, le candidat Théophile Yarou reste la meilleure carte que les Fcbe devront jouer en 2021 pour concrétiser leur ambition de provoquer l’alternance au sommet de l’Etat. Faire le contraire, serait une manière de faire voler en éclats les espoirs des populations qui continuent, malgré les péripéties et à leur corps défendant, de vouer une admiration naturelle au parti cauris.

Gabin GOUBIYI


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *