RDC : les entreprises du portefeuille de l’Etat et les services publics ne vont plus financer les dépenses des ministres

RDC : les entreprises du portefeuille de l’Etat et les services publics ne vont plus financer les dépenses des ministres

 

« Aucune entreprise du Portefeuille de l’Etat ni aucun service public ne devra plus financer les dépenses des frais de fonctionnement et des missions des ministères », a instruit le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Il a adressé cette instruction à tous les membres de son gouvernement.

 

La correspondance du Premier ministre est datée du 9 octobre 2019.

 

« Il me revient que certains cabinets ministériels s’adressent aux entreprises du Portefeuille de l’Etat ainsi qu’aux établissements publics sous leur tutelle pour la prise en charge des dépenses de fonctionnement et/ou des missions », introduit le Chef du gouvernement dans cette correspondance.

 

Sylvestre Ilunga souligne que « de telles pratiques sont contraires à la bonne gouvernance et constituent une grave entorse à l’acte d’engagement éthique auquel les membres du gouvernement ont individuellement adhéré ».

 

Le Premier ministre enjoint les vice-Premiers ministres, ministres d’Etat, ministres, ministres délégués et vice-ministres, d’instruire eux-mêmes les gestionnaires des entreprises publiques de ne plus financer les dépenses précitées, frais de fonctionnement et frais des missions, ceux-ci relevant du budget de l’Etat.

 

Le chef du Gouvernement exige en plus que les gestionnaires des entreprises publiques fassent également rapport sur les dépenses de ce genre qu’ils auraient déjà financées.

 

Lire aussi sur radiookapi.net:

RDC : les membres du gouvernement signent l’acte d’engagement éthique

Le Phare : « Signature de l’Acte d’engagement ; gouvernement, les ministres la corde au cou ! »


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *