Salon de l’emploi et des compétences (Salec) Des opportunités d’emplois pour 2000 jeunes demandeurs à Parakou

Salon de l’emploi et des compétences (Salec)

Des opportunités d’emplois pour 2000 jeunes demandeurs à Parakou

La ville de Parakou est devenue depuis quelques jours, le point d’attraction et de convergence de milliers de jeunes en situation de chômage ou de sous-emploi. Elle a abrité le vendredi 11 décembre dernier, la cérémonie de lancement du Salon de l’emploi et des compétences (Salec), une activité essentielle de la Quinzaine nationale de l’emploi, lancée le 30 novembre dernier par le ministre des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, Modeste Kérékou.

Outre les jeunes demandeurs d’emploi, le lancement du Salec a réuni un parterre de personnalités dont la troisième adjointe au maire de Parakou, madame Alimatou Abdoulaye pour qui le Salec est une véritable opportunité pour les jeunes demandeurs d’emploi en général et ceux de Parakou en particulier. Le préfet du département du Borgou, Ibrahim Mama Cissé, ne dira pas mieux. L’autorité déconcentrée va saluer cette initiative qui entre dans le cadre du Programme spécial d’insertion dans l’emploi (Psie) dont la finalité est de permettre à des milliers de jeunes candidats à l’emploi de mettre en valeur leur expertise et compétence. Pour lui, le choix de Parakou pour abriter cette activité, offre aux demandeurs d’emploi du département du Borgou, l’opportunité de se vendre aux recruteurs et entreprises demandeuses de compétences présentes au Salon.

Pour le ministre des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, Modeste Kérékou, le Salon de l’emploi et des compétences est une activité qui permet ‘’Le recrutement effectif et direct de plusieurs centaines de jeunes diplômés sans emploi, en une journée pratiquement’’. Il exhortera les jeunes demandeurs d’emploi à profiter au maximum de cette occasion qui leur permet de rencontrer plusieurs entreprises prêtes à recruter, sur le même espace, le même jour, et en un minimum de temps.’’

Notons que la Quinzaine nationale de l’emploi est une initiative de l’Agence nationale pour l’emploi, bras opérationnel du ministère en charge de l’emploi et qui joue un rôle de catalyseur entre les demandeurs d’emplois et les jeunes diplômés. Le Salec constitue le clou des activités de cette campagne annuelle. Pour sa deuxième édition cette année, ce Salon a réuni 50 entreprises demandeuses de compétences, 1000 offres d’emplois et 2000 candidats à l’emploi.

Gabin GOUBIYI

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *