Tournée présidentielle au Bénin À Bantè, Talon pose le diagnostic d’un développement durable

Le président Patrice TALON et sa délégation étaient ce 20 novembre 2020 dans la commune de Bantè dans le cadre de sa tournée démarrée il y a quelques jours. À cette étape, le chef de l’État en plus d’une reddition de compte, a tenu un discours sur la corruption qui selon lui constitue le mal qui entrave le chemin du développement au Bénin.

En effet, le chef du l’État a fait savoir à son auditoire que les actions mises en place par son gouvernement depuis bientôt 5 ans visent à relever le Bénin économiquement. Malgré l’absence des ressources minières, le Bénin peut se développer mais il faudra nécessairement changer la façon de gérer : << Si nous ne changeons pas notre façon de gérer, nous n’allons jamais nous développer, nous n’allions jamais donner de l’eau à tout le monde>> .
Pour le président de la République, la lutte contre la corruption est l’ultime chemin pour amorcer un développement. Prenant pour exemple, il s’est offusqué du fait que plus de 40 milliards soient partis en fumée dans le cadre de la construction d’une centrale sans que cette usine ne soit en mesure de produire d’électricité. <<Elle n’a pas pu allumer une lampe>> .
De plus, le président n’a pas manqué de réaffirmer son rôle qui est de corriger et de faire corriger ce qui ne va pas. <<Le Bénin ne rejettera personne. Nous avons à construire notre pays y compris avec ceux qui ont fait des impairs par le passé. Les béninois qui sont devant la justice sont des frères de quelqu’un, ils sont les amis de quelqu’un. Ce qu’on doit souhaiter dans une bonne société qui doit bien fonctionner, est que ceux qui ont fait quelque chose réponde de leur acte>>. La séance s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse et sympathique.

Bernadin B. ANATO


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *