Visite d’une délégation du fonds saoudien à Cotonou : Zul-Kifl Salami mobilise des financements pour le Bénin

Visite d’une délégation du fonds saoudien à Cotonou : Zul-Kifl Salami mobilise des financements pour le Bénin

 

 

 

 

La coopération entre le Fonds saoudien pour le développement et la République du Bénin est au beau fixe. La semaine dernière, des représentants de l’institution arabe ont séjourné au Bénin. Ils ont eu à visiter la centrale énergétique Maria-Gléta 2, le vendredi 03 mai dernier.

L’ancien ministre d’Etat, Zul-Kifl Salami multiplie les actions pour que le peuple béninois profite de plus en plus de ses relations avec les bailleurs de fonds arabes. En effet, les objectifs visés par le séjour de la délégation conduite par Abdullah Alzahrani, le chef de file du fonds saoudien pour le développement et spécialiste du suivi des projets du fonds sont de deux ordres. D’une part, les saoudiens veulent faire le point des projets financés au Bénin, voir leur degré d’exécution et constater en même temps ce qui manque aux populations.

«… faire d’abord la revue du portefeuille parce que le fonds saoudien intervient déjà dans plusieurs secteurs au Bénin. Le secteur sanitaire avec l’hôpital de Savè, l’éducation avec l’Université agricole de Kétou, mais également le secteur des transports et télécommunications avec la route Kandi-Ségbana. Egalement en matière d’adduction d’eau, le fonds saoudien a fait des dons. Donc ils sont venus pour faire la revue du portefeuille pour voir s’il y a encore des problèmes pendants pour les projets actifs», a renseigné Zul-Kifl Salami, chargé de mission du président de la République.

Ce que n’a pas manqué de confirmer Abdullah Alzahrani «On nous a parlé de cette centrale et nous nous préparons pour financer d’autres aspects de ce projet donc nous sommes venus nous rendre compte de l’évidence. Nous sommes satisfaits des réalisations qui doivent rendre le peuple béninois fier. Au fonds saoudien, nous sommes prêts à soutenir le Bénin dans le financement de tous les secteurs qui pourront impacter le quotidien des populations», a-t-il affirmé.

Pour finir, Zul-Kifl Salami a confié : «…voir un peu les projets d’avenir pour savoir en terme de financement ce que le fonds saoudien va allouer au Bénin. Et pour cela il est essentiel pour eux de discuter des projets disponibles et visiter certains sites pour avoir une conviction plus forte sur les mesures du pays».

Le travail que fait l’ancien ministre d’Etat pour mobiliser des financements pour le Bénin est digne d’éloge. En procédant de la sorte, il joue pleinement sa participation dans l’édification d’un Bénin prospère.

Il faut mentionner que plusieurs financements ont été déjà obtenus pour les projets structurants au Bénin grâce au management et au leadership de Zul-Kifl Salami, chargé de mission du président de la République.

D’autres actions sont en cours par le ministre d’Etat pour mobiliser plus de ressources financières au profit du Bénin avec les bailleurs de fonds arabes.


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *